Session « Cap vers l’espérance » du 27 au 29 août 2021

Session « Cap vers l’Espérance » à Aire sur l’Adour » du 27 au 29 août 2021

Cette session organisée conjointement par la paroisse Sainte Quitterie et la Communauté de l’Emmanuel a rassemblé 130 adultes, dont un cinquième de paroissiens. Les enfants qui avaient accompagné leurs parents ont pu vivre aussi une session avec des activités adaptées à leur âge.

Mettre le cap vers l’espérance… pas si facile avec cette crise sanitaire qui dure et qui nous contraint dans notre vie quotidienne. Nous avions souhaité faire intervenir un large panel de personnes qui ont fait le choix de l’espérance, qui portent un regard d’amour sur le monde en s’y engageant avec détermination et confiance.

Nous avons eu la joie de bénéficier de très beaux enseignements du père Jean-François Sarramagnan
sur « l’espérance chrétienne », celui de Marie-Françoise et Michel Penhard intitulé « porteurs d’espérance »

et celui de François de Saint Blanquat, « témoins d’espérance »,

suivis à chaque fois de temps de partage fraternel.
La variété des témoignages (Fidesco, Le Rocher, missionnaire des Missions Etrangères de Paris, Fondation Héloïse) et des carrefours (Cenacolo, Communication non violente) ont montré la richesse et la diversité de

Isabelle et Pierre Chazerans et Marie Degos, anciens bénévoles de l’association Le Rocher

l’Eglise.

Cette année encore, nous avons pu bénéficier du Centre d’animation municipal où se déroulaient les temps d’enseignement et de témoignage, les groupes de partage ainsi que les repas. La Cathédrale Saint Jean-Baptiste, dont nous avons fait mémoire du martyre le dimanche, avait retrouvé une nombreuse assistance pour louer et célébrer le Seigneur.  Les longs temps de prière nous auront permis de nous mettre à l’écoute de Celui en qui nous mettons notre confiance et notre espérance ! 

Chaque jour, de beaux temps de louange, de célébration eucharistique, et le samedi soir une veillée de prière pour les malades et ceux
qui souffrent*, suivie d’une nuit entière d’adoration du saint Sacrement à la Cathédrale ont permis de prendre du temps avec le  Seigneur.

 

Frère Théophane de l’Abbaye Notre Dame de Maylis était encore avec nous cette année pour tenir un stand librairie avec un large choix d’ouvrages permettant d’approfondir la réflexion.

Merci à tous ceux qui ont préparé et animé cette session, assuré tous les services nécessaires à son bon déroulement, ainsi que les paroissiens qui ont généreusement accueilli chez eux les 53 sessionnistes qui venaient de loin. Un grand merci à Patricia Boueilh de « L’enclos du Mellet de Renung » qui a régalé nos papilles.

Merci à l’équipe des prêtres de la paroisse Sainte Quitterie et à Monseigneur Nicolas Souchu qui nous a procuré la joie de passer deux jours avec nous.

Bernard Malherbe

* Rappelons que cette année, chaque quatrième jeudi du mois (23-9, 28-10, 25-11), une veillée de prière pour les malades et ceux qui souffrent est organisée par la Communauté de l’Emmanuel à la Cathédrale Saint Jean-Baptiste de 20h00 à 21h30.

 

Session Cap vers l’Espérance – Service enfants

Avec François, mon mari, Thierry et Natalia, Aude et Mickael, nous avons essayé de bâtir des activités et un temps spirituel pour un groupe de 11 enfants tous âges confondus.

Le site, le centre d’animation, le parc et le patrimoine d’Aire sur l’Adour nous offraient de nombreuses possibilités.

Visite guidée et chasse au trésor à l’Eglise Sainte Quitterie le vendredi, marche et chasse au trésor avec un temps de pique-nique autour du Lac du Broussau le samedi furent les axes principaux de notre programme.

Des membres de la Communauté de l’Emmanuel et des bénévoles de la paroisse ont pris des tours pour nous aider et nous avons vraiment apprécié leur disponibilité bienveillante ! Grâce à notre pianiste, Bérengère, et notre animatrice de chants, Bernadette, nous avons pris un temps spirituel avec les enfants au retour du Lac.

Rien de tel qu’un chant méditatif pour recentrer les enfants sur leur espace intérieur. Le Père Gérard Laluque a confessé les enfants qui le désiraient, puis exposé le Saint Sacrement accompagné par leur chant. Ce fut un temps de grâces unique !

Le dimanche, les enfants ont épluché carottes et concombres pour un apéritif “ light” et fleuri les tables grâce à la Communauté du Chemin Neuf qui nous a offert une merveilleuse cueillette dans le jardin du Monastère Saint Joseph.

Jacqueline, ancienne danseuse de ballet, est venue tous les soirs répéter une chorégraphie sur l’air de Jerusalema. Ce spectacle fut donné à l’heure du déjeuner en présence de notre Évêque. Des adultes se sont joints aux enfants dans une danse joyeuse et entraînante !

Au cours de la Messe dominicale, les enfants ont apporté les bannières qu’ils avaient coloriées représentant Saint Jean-Paul II, Sainte Quitterie et Saint Vincent de Paul.

Rendons grâce pour ces enfants toujours toniques et partants, capables à la fois d’une énergie époustouflante et d’une intériorisation profonde.

Maria

Ce temps fort de l’église des Landes à peine terminé,
nous recevons de nombreux messages de remerciements et d’encouragement
pour lancer une troisième édition !

Voici un bel échantillon agrémenté de photos.

  • Encore merci et que Jésus vous comble de bénédictions.
  • J’ai eu l’impression de revivre les pèlerinages avec louanges et prières merci mon Dieu.
  • Présente une journée, la seule disponible pour nous. Joie de la louange Communautaire. Et de retrouver des amis.
    Très intéressée par le topo  » communication non violente  » oh combien utile au quotidien.
    Touchée par l’abandon à la Providence de Michel Penhard. Bel exemple.
    Par ailleurs, nous vous remercions pour la bonne organisation fluide et chaleureuse.
  • Belle session, vrai temps de grâce où la parole circule et permet des rencontres en profondeur. Richesse, aussi, d’avoir été témoin des ponts qui se vivent entre les Communautés : de l’Emmanuel, du Chemin Neuf, de Maylis.
    Moi-même, issue du Chemin Neuf, j’ai été appelée à témoigner dans la Communauté de l’Emmanuel. !!!
    Nous répondons à l’appel du Christ. Le Puissant fit pour ”nous” des merveilles, Saint est son nom.” Encore un grand merci pour tout.Je vous embrasse très fraternellement. Chantal
  • Comment dire en quelques mots tout ce que nous avons reçu à Aire sur l’Adour : une belle alchimie entre les paroissiens
    et la Communauté de l’Emmanuel, la présence de Mgr Souchu, les témoignages, la nuit d’adoration, la gentillesse, l’écoute, la joie, la louange …
    Prions et continuons à prier pour le père Barthélémy, que Dieu apaise et ouvre son cœur. Merci à tous les frères et sœurs pour le service qu’ils ont réalisé. Nous reste maintenant à organiser une session dans l’Ardèche en 2022. Merci pour l’exemple et, inch shah Allah, à bientôt. Bien fraternellement. Pierre
  • J’étais sûrement dans les dernières à m’inscrire à la session « Cap vers l’espérance » organisée par la paroisse Sainte Quitterie et la communauté de l’Emmanuel. Un sérieux bouleversement familial me retenait près des miens, mais j’ai senti que le Seigneur m’appelait à sortir, et je me suis décidée.
    Merci Seigneur pour ces trois jours intenses de prière, de louange, de partage et de belles rencontres.
  • Des enseignement très riches et variés m’ont ouvert à la diversité des visages de ton Église.
    J’ai entendu des témoignages bouleversants, de personnes très lourdement cabossées par la vie, qui avec l’aide de leurs frères se sont relevées peu à peu, se sont reconstruits, et qui témoignent maintenant de ta miséricorde Seigneur et donnent leur temps pour aider leurs frères à se remettre debout.
    Que dire de ce témoignage poignant de Marie-Françoise et Michel qui nous ont permis de revisiter notre acte d’espérance en comptant sur nos doigts. Une maladie très lourde handicape Michel, mais il rayonne toujours de passion pour toi Seigneur et nous la fait partager. Quelle leçon de vie, de foi et d’espérance, oui Michel tu m’as donné l’envie de prendre ta roue pour continuer le chemin en essayant d’entrainer les autres, pour qu’ensemble nous partions à la rencontre de Jésus.

Impossible de tout dire de ce week-end, mais merci Seigneur pour ces belles rencontres au hasard des repas, des carrefours ou du chemin vers la cathédrale, tu as mis sur ma route les personnes dont j’avais sûrement besoin à ce moment-là. J’ai vécu des moments de partages enrichissants qui m’ont aidé, moi habituellement si pudique, à me livrer en vérité. Je t’offre Seigneur, l’émotion, le rire, les larmes des participants. Merci de m’avoir poussé à sortir, à aller vers les autres, merci de m’aider à garder le cap vers l’espérance.
Je retiendrai enfin qu’il ne faut jamais se décourager, le Seigneur se sert de tout, « on ne va peut-être pas changer le monde, on fait des petits pas, on sème de petites choses, on pose des bougies et cela peut être important pour quelqu’un, » car c’est nous qui sommes porteurs d’espérance, alors vivons l’espérance dans la prière, car la prière disait un intervenant est « chemin d’espérance et de mission ».

  • Merci pour ce week-end plein de richesses, d’amour, d’échanges et de partages. Je viens de passer une semaine extraordinaire et j’aimerais la partager dans un témoignage. Il s’est passé beaucoup de choses formidables. Merci Seigneur pour ces Grâces. Amicalement. Sophie
  • Avec Ghislaine nous étions très heureux de participer et de servir à cette session.
    Personnellement je venais avec quelques attentes et le Seigneur a fortifié ma foi.
    Le fait de participer à une prière de délivrance avec les frères et sœurs m’a encouragé dans ce charisme ; nous aurons à Bordeaux en novembre une formation sur ce thème avec notre groupe  » prière pour ceux qui souffrent  »
    Nous avons eu aussi quelques signes de la bonté de Dieu, à travers les rencontres, les choix de la librairie ou d’autres situations, comme l’Esprit Saint sait nous surprendre … avec humour souvent.
    Le groupe de partage était très fluide, chacun étant à l’écoute. Une personne en difficulté familiale a été particulièrement touchée d’être ainsi accueillie, écoutée simplement.
    Les témoignages nous ont aussi émus surtout celui de Franco et Bernadette.
    J’ai été assez déstabilisé, troublé , par le prêtre des missions étrangères.
    Pour résumer : Comme à Paray, nous avons cette ambiance paisible et fraternelle, et l’Esprit Saint agissant de manière plus visible qu’au quotidien, peut-être parce que notre cœur est ouvert ..
    Merci encore de tout cœur pour tout ce travail d’organisation, vos prières.
    Nous vous souhaitons une bonne rentrée.
    Bien fraternellement,
    Charles, avec Ghislaine
  • Comment ai-je vécu cette session ? Comme une parenthèse d’air pur, de simplicité et de fraternité.Le topo sur la Communication Non Violente m’a donné des clés pour mieux communiquer avec mes proches. Du témoignage sur la vie en communauté Cenacolo j’ai retenu que la prière guérit beaucoup de maux. Puis à table, j’ai fait la connaissance d’une personne que je côtoie depuis 3 ans à la messe, nous avons découvert 2 grands points communs et elle m’a invitée à nous revoir !
  • Merci de m’avoir fait connaître la Communauté de l’Emmanuel. L’accueil chaleureux et convivial de tous les participants m’a très vite mise à l’aise.
    Cette session « Cap vers l’Espérance  » a été une formidable expérience, un élan d’amour, c’est comme si j’avais des ailes. Je me sens transportée, remplie de joie,
    de bonheur. Je ressens le besoin de partager les enseignements reçus et les témoignages avec d’autres chrétiens ou non.
    Les groupes de partage sont très utiles et enrichissants et nous montrent que nous avons tous besoin les uns des autres.
    C’est un merveilleux lieu d’échange où l’on peut s’exprimer en toute liberté, parler de nos angoisses et lever des freins.
    La confiance y règne et par la grâce de Dieu nous obtenons ce que nous demandons.
    J’ai retenu ceci :
    – la vie est plus forte que la mort.
    – nous venons de Dieu et nous allons vers Dieu.
    – nous sommes les porteurs d’espérance.
    En union de prière. Bien fraternellement. Patricia
  • Voici mon témoignage sur la rencontre « Cap vers l’Espérance » avec des mots empruntés à Charles Péguy (Le Porche du mystère de la deuxième vertu) :
    Merci Seigneur de nous avoir fait prendre conscience, au travers de cette session, que cette petite espérance, vacillante au contact du péché, tremblante à tous les vents, anxieuse au moindre souffle (….) soit aussi invariable, se tienne aussi fidèle, aussi droite, aussi pure, et invincible et immortelle et impossible à éteindre au souffle de la mort.
    Encore merci pour votre sens de l’organisation et tous vos efforts qui ont fait que cette deuxième rencontre ait été, une fois de plus, couronnée de succès.
    Bien amicalement, Jean Paul

Les Paroisses

Retrouvez toutes les informations pratiques de votre paroisse

Rechercher un horaire de messe Rechercher